Debian, Toy Story, c’est la vie

Hello tout le monde,

Alors aujourd’hui je dois dire que je suis sur le cul. Et pas qu’un peu, déjà d’une je suis assis en écrivant cet article et de deux, le deux fera l’objet de ce billet.

Comme vous vous en doutez ça va parler de Toy Story, oui le film d’animation pour bambins, vous ne rêvez pas. Ainsi que de Debian.

 

Comment se fasse t’il ?

Alors en lisant un certain billet(Fort interessant dans sa lecture!!) et ses commentaires associés j’apprends que le nom de chaque release de Debian provient du nom d’un des personnages de cette franchise.

Alors c’est cool et rigolo, car je suis de cette génération qui était pile dans l’âge (la cible parfaite) pour ces films.
Enfin les deux premiers que je me suis revu par nostalgie il y a pas si longtemps que ça…à 28ans. 😀

Je suis donc sur le cul, car franchement j’avais jamais fait le lien… étant utilisateur quotidien de Debian depuis 2015.

C’est cool et rigolo

Mais en soit les films toy story, après coup et en ayant grandi, on se dit quand même que c’est de la belle merde non ?
C’est vraiment le genre de film fait pour manipuler les gamins et les ancrer dans un mode de fonctionnement ultra lié à la consommation. (jouets, planète pizza, et autres)

Pizza-Planet

C’est pas le genre de film qui va te mettre en avant la nature, il n’y a qu’à regarder les films pour s’en convaincre.
Des que des scènes se passent en extérieur c’est qu’il y a danger !!

D’ailleurs les versions Instables, s’appellent SID, comme le gamin instable du film. C’est sans surprise que je suis sur un Debian unstable, j’aime la radicalité. ^^
Matez cette infographie pas à jour,  on comprend de suite la philosophie. Le nom du chien de Woody/Andy est le nom de l’actuelle version stable.

Bref c’est rigolo quand même,

Car Debian et ses utilisateurs dans mon imaginaire, ne signifie pas « consommation ». Ce que signifie par contre ToyStory. Qu’on se le dise, les films sont truffés de placements de produits en tout genre. Mater un coup fight-club après toy story peut être une bonne idée d’ailleurs, Histoire de se remettre les idées en place.

Sinon, « Debian » lui vient de la contraction de Ian (le créateur) et de Déborah (sa copine qu’il appelait « Debby » ou « Deb » à la Dexter? ).

Bref j’aime bien toy story (le 1!!) et je kiffe mon Debian actuel. Je suis donc en parfait accord avec mes désaccords. Tout va bien. 🙂

La prochaine fois que vous regarderez un Toy Story, vous penserez  « Debian ». 🙂

Si vous en avez d’autres, @ vous les studios.
@++


Debian11

2 thoughts on “Debian, Toy Story, c’est la vie

    1. Exactement ! ^^ D’ou mon grand étonnement au point de faire un tit billet vite fait ^^
      Je savais même pas que Stretch était une pieuvre… ça doit être dans le 3.

      Merci pour la découverte et vivement la suite de ta série 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 2 =