Une RaspberryPi Zéro comme PC, ça s’annonce bien

Hello tout le monde,

Un petit billet en ce dimanche,

Un peu de musique pour commencer ? J’ai tourné avec celle-ci pour l’écriture de ce billet. Ça ne plaira pas à toutes les oreilles.

Cette semaine pour moi marque peut être le début de la fin, de ma “dépression”.
Il fait beau, il y a du soleil et des nanas. Ne me tombez pas dessus, pour cette dernière phrase, ça va ! ><

Non pour rester plus sérieux, je suis ce genre de personne, qui va bien mieux une fois que le soleil est de retour. Et en ce week-end de pont, nous avons été garni, en tout cas là ou j’habite.

Ce week-end donc j’ai plus vécu “IRL” et cela fait du bien. Et en prime un petit déménagement pour se garder la condition physique. 😉

Sinon en ce moment je m’amuse un peu avec ma Raspberry pi zéro, j’ai pour objectif de m’en faire un petit PC portable minimaliste. Jusqu’à aujourd’hui je n’avais rien fait d’utile avec, sauf tester bêtement des projets dessus que je voyais apparaître par ci, par la. C’est toujours enrichissant !

Une RaspberryPi Zero ?

Une raspberry pi zero + speaker HAT + Briquet de fumeur

Quand je me déplace, ce dont j’ai besoin finalement, c’est d’avoir un accès internet, un accès mail, un accès web. Sinon j’ai bien un smartphone, mais je suis à fond cloisonnement en ce moment, j’aime “révolutionner” mon quotidien. L’usage de l’informatique est inclus. Et j’aime, ça me permet de découvrir toujours et d’en apprendre plus. Le portable servira donc juste de point d’accès 4G avec le partage de connexion.

J’aime révolutionner, mais je suis humain et j’ai toujours de sales habitudes malgré tout. Rien n’est parfait !

Revenons en à nos moutons

C’est bientôt Laïd en plus XD

C’est parti, on flash une petite carte SD de 4Go avec Raspbian, version Lite, 4Go…mais je n’avais que cette SD sous la main, ça changera.

Pour le moment je ne m’attelle pas trop à la sécu, la partition n’est pas encore chiffrée, le système écrit tout sur la carte SD, je n’ai pas encore fait un mount dans la ram pour les logs. C’est prévu. C’est prévu aussi que cela soit chiffrée, bien évidemment. Qui dit portable, dit risque de perte.

Je ne suis pas un barbu de la vieille né en 1960, le terminal je le découvre encore. J’ai toujours eu une interface graphique à portée de main.

Mais je dois dire que je suis assez content du résultat !

Pour le Web, j’utilise w3m, mais celui-ci ne prend pas en charge les proxy de types SOCKS5, donc obligé d’avoir un proxy HTTP. J’ai choisi d’installer en parallèle de tor, privoxy. Polipo faisait des siennes, je ne me suis pas embêté, j’ai changé. Pour les deux proxy la liste des dépendances est minime de toute façon.
Pour les mail facile c’est mutt.

Screen avec le portable, Désolé pour la qualité XD. Ce n’était pas prévu pour le blog à la base.
W3M avec tor via privoxy

Je n’en dis pas plus

Projet en cours pour le moment. J’en ferai un billet si vous le voulez bien ? 🙂
Faudra voir en situation réel après.

Pour l’interface, des écrans d’ordi avec une entrée HDMI on en trouve de partout now ou que l’on aille presque et si jamais un convertisseur HDMI/DVI j’ai.

Des TVs avec HDMI, où que j’aille (Hôtels, amis, famille) j’aurai.

Reste les autres situations : Bar, soirée. Mais ai-je vraiment d’un PC dans ces moments là ? Sauf urgence. Mais les urgences sont rares.

En gros cette raspberry pi serait pour les “vacances”, ou j’aurai juste le minimum, ce qui peut participer à une bonne déconnexion. A condition que le smartphone ne soit qu’un téléphone + point d’accès et rien d’autre.

A voir la suite !

Bonne fin de week-end à vous 🙂

Si vous avez des idées, conseils, envie de dire quelque chose, n’hésitez surtout pas et laissez un commentaire. 😉

 

@++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × cinq =